Acouphènes et ondes électromagnétiques: quelles solutions ?

Les acouphènes sont des perturbations des sensations auditives non provoquées par un bruit extérieur. Ils se traduisent par diverses gênes que la personne atteinte ressent au niveau de l’oreille.

Les grincements, les bourdonnements d’oreille, ou encore les craquements sont quelques exemples.

Ils peuvent être causés par certains médicaments, des facteurs génétiques spécifiques (la surdité par exemple), un traumatisme acoustique, certaines maladies (otospongiose, maladie de Menière, otites chroniques, malformations de l’oreille, etc.), des aliments ou simplement un vieillissement de l’oreille…

Toutefois, les acouphènes peuvent avoir une autre cause bien plus trompeuse, à savoir les ondes électromagnétiques. Voici comment en venir à bout !

Acouphènes et ondes électromagnétiques: quelles solutions ?

Acouphènes et ondes électromagnétiques : écouter de la musique instrumentale

Pour éviter les acouphènes, il ne faudrait surtout pas en faire une fixation. Au contraire, il faudrait se concentrer sur une activité qui nécessite de l’attention tout en apaisant l’esprit, telle que la musique instrumentale.

À condition qu’elle soit sans voix et pas trop forte afin d’être efficace pour atténuer des acouphènes.

Consulter un audiologiste en cas de bourdonnement dans les oreilles

La consultation d’un audiologiste assure des aides auditives ou une TRT (TINNITUS RETRAINING THERAPY) de qualité, élément actif servant à soulager les acouphènes tout en améliorant l’audition, la concentration et la communication.

Les aides auditives amplifient les sons environnants en les transmettant à l’oreille, entraînant l’esprit à se focaliser sur des sensations d’écoute agréable. Ce qui a pour effet de masquer l’acouphène.

Autre solution : suivre un traitement médicamenteux

Les acouphènes peuvent être résolus par un traitement à base d’anxiolytiques, de corticoïdes et d’antidépresseurs. Les traitements anxiolytiques aident à tolérer l’acouphène au début. Ils peuvent être prescrits sur une durée inférieure ou égale à 2 mois.

Le traitement par corticoïdes peut être démarré en cas d’acouphènes aigus (apparus de façon brutale), immédiatement après leur apparition. Il est de courte durée.

Pour finir, le recours aux antidépresseurs nécessite la détection chez le patient d’un état de décompensation psychologique conduisant à un état dépressif. Ils sont utilisés uniquement pour ce cas précis.

Arrêter avec certaines habitudes médicamenteuses

Certains médicaments, pris à long terme peuvent être la cause des acouphènes. Notamment l’aspirine, la quinine, l’ibuprofène ou encore certains antibiotiques et diurétiques.

Il est recommandé de stopper l’automédication et de consulter un médecin aussitôt qu’une corrélation se fait ressentir entre les acouphènes et les médicaments pris.

Que retenir ?

Les acouphènes sont des anomalies au niveau des sensations auditives pouvant causer des insomnies et des problèmes de concentration. Ils peuvent être traités par de nombreux moyens (musique, TRT, médicaments) parfois simples mais assez efficaces.

Cependant, certaines recettes de grand-mère telles que l’ail cru et le romarin se présentent également comme des solutions redoutables contre les acouphènes.

Les SMTr (Stimulation Magnétique Transcrânienne répétitive) sont aussi des pistes prometteuses contre les acouphènes.

Penser également à diminuer l’exposition aux ondes électromagnétiques (portables, antennes relais) et à maintenir une alimentation contrôlée, car certains aliments aggravent les symptômes d’un acouphène (aliments acides et inflammatoires).

Toutefois, si les acouphènes persistent tout en provoquant du stress et de l’anxiété aiguë, le médecin traitant peut proposer une prise en charge par un spécialiste des maladies psychologiques, pour la mise en place d’une thérapie comportementale et cognitive.

Son but étant d’aider le patient à mieux vivre avec ses acouphènes en modifiant ses réactions et interprétations à leurs égards.

Il est également à noter que les acouphènes peuvent se prévenir en préservant les oreilles du bruit et en maintenant une bonne hygiène auditive quotidienne.